Mes 7 raisons d’abandonner un anime

Vous qui êtes de fidèles lecteurs de mon blog, et notamment de mes bilans, vous savez que j’ai une fâcheuse tendance à très rapidement abandonner un anime. Ça peut être à partir du 20ème épisode ou au bout de…47 secondes (véridique). En témoigne mon « impressionnante » liste d’anime abandonnés sur MAL (et j’en ai sûrement oublié la moitié)

Certains blogueurs m’ont d’ailleurs reproché de critiquer un anime sans que j’ai fini son visionnage, arguant que je ne pouvais pas avoir une vision d’ensemble. Ce à quoi je réponds : quand vous mangez une part de tarte et qu’elle a un goût de caca, est ce que vous bouffez toute la tarte afin d’avoir le droit de dire “c’est de la merde” ? Si encore mes critiques étaient lues par des milliers de personnes dans un magazine, ma conscience professionnelle me pousserai à regarder jusqu’au bout l’objet du délit. Mais je suis qu’un petit blogueur insignifiant perdu au milieu d’otakus acharnés et d’élitistes enragés…alors je dis ce que je veux, na !

Ah, et il y aussi l’argument « oui le début est nul, mais à partir du X épisode, ça devient cool ». On me l’avait sorti lorsque j’avais taillé Toradora en prétextant qu’à l’épisode 8, ça devenait intéressant. Ouais sauf que 7 épisodes de 20 minutes représentent plus de 2 heures. Et personnellement, je ne vais pas perdre 2 heures de mon temps à regarder un truc chiant pour espérer une éventuelle amélioration. Pas que j’ai un emploi du temps de ministre, mais j’ai quand même mieux à faire.

Il n’empêche, j’avoue que je devrais laisser plus souvent sa chance à un anime avant de l’abandonner. Mais je sais que cette résolution est vaine, il y aura toujours au moins 7 raisons qui me feront abandonner un anime.

 

– c’est irréaliste.

Je sais que beaucoup m’ont déjà rétorqué qu’une œuvre de fiction n’a pas à être réaliste, alors mettons les choses bien au point. Je parle de l’irréalisme des situations, des interactions entre les personnages. Pas du contexte bien sûr, sinon je ne supporterais pas le moindre anime SF, ce qui loin d’être le cas (j’adore Evangelion et Cowboy Bebop). Une carotte pourrait parler de conquête spatiale à une endive, si leurs réactions sont normales, cela ne me gênerais pas du tout. Et ne croyez pas que je note sur un post-it la moindre incohérence lorsque je mate un anime : c’est juste mauvais signe de facepalmer pendant tout un épisode parce que les personnages interagissent de manière totalement grotesques.

Exemples d’animes abandonnés pour cette raison : Toradora et Oreimo…

 

– c’est chiant

« C’est un anime contemplatif », « il faut laisser son cerveau au vestiaire », « une tranche de vie sans prétention », « c’est frais, reposant » : autant d’expressions utilisées pour décrire une totale absence d’action, d’histoire. Reposant, c’est sûr ça l’est…tellement que je finis par m’endormir devant. Circulez, y a (vraiment) rien à voir !

Hidamari Sketch et Aria sont de très bon représentants du genre…

 

– ce n’est pas drôle

On va vite passer sur cette raison car il n’y a rien de plus subjectif que l’humour. Un graphisme ou un scénario peut faire l’unanimité, mais c’est totalement impossible pour un anime comique de faire rire tout le monde. J’ai trouvé Azumanga Daioh et Lucky Star très drôles, mais je suis resté totalement de marbre devant Baka to Test to Shoukanjuu ou Gintama.

 

– c’est moyen

Beaucoup d’animes n’ont ni grandes qualités ni méchants défauts. On les regarde quand même car cela fait passer le temps, on a vaguement envie de savoir où le scénario nous mène, on y remarque 2-3 truc intéressants. Et puis, vient le moment fatidique où on fait une pause dans le visionnage en se disant qu’on le reprendra dans quelques jours. Sauf qu’on ne le reprend jamais, pas motivé de regarder un anime qui ne nous a jamais emballé. En général, ces animes sont restés dans la catégorie « On-Hold » bien plus longtemps qu’il ne le faudrait, quelques fois pendant des années. Jusqu’à ce qu’on réalise enfin qu’on a une wishlist pleine de séries potentiellement plus intéressantes. Alors le couperet tombe : « dropped » !

Exemples : Wangan Midnight ou You’re Under Arrest.

 

– c’est bien mais…

Il arrive qu’on laisse tomber une série sans réelles explications. On pourrait  rapprocher cette raison de « c’est moyen » mais là, l’anime a vraiment de grosses qualités, il est objectivement très bon. Sauf qu’on est jamais entré dans le trip, on ne se sent pas impliqué dans l’histoire. Perso, j’ai même un petit goût de regret dans la bouche quand cela m’arrive, j’aurais aimé aimer…mais malheureusement rien n’y fait, dommage.

C’est notamment le cas de Baccano! et de Spice and Wolf.

 

– je me suis fait spoiler

Ça c’est ce qu’il y a de pire. Vous regardez un anime qui vous plait beaucoup, il y a pas mal de suspens, l’intrigue est bien cousue, bref tout est parfait. Sauf qu’au détour d’un forum ou d’un chat, vous avez appris ce que vous n’auriez jamais du savoir. Et là, c’est le drame : vous insultez la planète entière, vous bavez de rage, vous regrettez de ne pas avoir la force morale de résister à une balise spoiler alors que vous savez que vous allez le regretter etc… Et pour finir, vous abandonnez un anime  qui ne vous réservera plus de surprises.

Pour le moment, seul Tiger and Bunny fait partie de cette catégorie. En espérant qu’il n’y en ai plus d’autres…

 

– mauvais fansub

Je me trouve confronté à 2 problèmes. Le premier : ma connaissance de l’anglais est très limitée. Quand je joue à un jeu ou une VN, ce n’est pas gênant d’ouvrir un dico de temps en temps. Par contre, lorsqu’on regarde un anime, c’est hyper désagréable de mettre la lecture en pause pour traduire un mot, ça casse totalement le rythme. Bref, j’évite l’anglais le plus possible…
Mais là, on arrive au second problème : le fansub français peut être de très mauvaise qualité. Traduction bancale, mauvaise syntaxe, fautes d’orthographes innombrables etc… Et encore, il faut que l’anime en question soit fansubé…

J’ai notamment abandonné Giant Killing pour cette raison, le traducteur n’ayant probablement jamais entendu parler de football (mais quand même, lire « l’équipe a gagné 3 points à 1″, c’est dingue non ?)

 

Voilà donc les différentes raisons qui peuvent me pousser à abandonner un anime. Je tiens tout de même à signaler qu’avant de donner mon avis sur ce blog, je regarde au moins 3 épisodes de l’anime critiqué. Et vous, quelles sont les raisons qui vous font abandonner le visionnage d’un anime ? Ou peut être que vous finissez toujours ce que vous commencez ?

Publicités

18 Réponses

  1. C’est vrai que c’est un débat sans fin que celui de critiquer une série que l’on a à peine visionner.

    Souvent, je me fis au premier épisode. Si déjà j’accroche pas je laisse tomber et je passe à autre chose. Mais dans ce cas, je ne critiquerai ni n’en parlerai, car finalement je pense que c’est une belle manière de montrer mon désintérêt vis-à-vis de la dite série.

    Mais je me reconnais beaucoup dans ton paragraphe « c’est bien mais… ». Il y a pas mal de séries de j’ai commencé, qui était bonnes, et pourtant, épisodes après épisodes, j’ai perdu l’envie de les voir (certains épisodes attendent depuis des années sur mon DD…). Et c’était des séries réputées : Michiko no Hatchin, TTGL, Shangri-La… Je passais un bon moment devant, mais de savoir que je n’en ai jamais vu le bout me laisse indifférent. Je pense que c’est la raison majeur de l’abandon d’une série.

    Après, la durée d’une série y joue beaucoup. Une série de 8-12 épisodes, je matte jusqu’au bout, tant qu’à faire. A partir de 24 épisodes, je laisse tomber vers le 15e car c’est souvent à ce moment que les séries décollent (mais ça uniquement dans le cas ou j’accroche un minimum, sinon j’abandonne avant). Plus de 24, je laisse tomber très tôt si j’accroche pas (les shonens qui tâchent…).

    Je dirais qu’à la différence de toi, une série que j’arrête prématurément, je n’en parle pas, c’est tout…

    • Tiens moi j’ai aussi j’ai droppé Michiko no Hatchin, pourtant j’ai du regarder la moitié de la série. C’était pourtant une série objectivement « de qualité », je sais pas pourquoi j’ai décroché. J’étais pas « à fond » on va dire ? Le pire c’est que j’aimerais bien finir de regarder quand même. Mais bon globalement je suis pas très animé, je suis surtout manga v__v;
      Perso comme toi, je parle rarement d’un animé que j’ai abandonné en cours de route parce que ben si je l’ai abandonné, c’est que j’accrochais pas v_v;
      Bon en règle générale j’essaye de finir le 1er épisode avant de dire « je laisse tomber » mais sinon je ne me force pas, et je comprend pas ceux qui se forcent à regarder des séries qu’ils n’aiment pas ^^ »

      Dernier truc droppé par désintérêt le plus total : Achi kochi, j’ai arrêté au bout de 10 mn tellement je me faisait chier v_v; (Alors que dans ma TL twitter des connaissances étaient à fond dessus)

  2. C’est une façon de voir les choses mais je considère qu’un avis sur le premier épisode est un avis quand même. À mes lecteurs de le prendre en compte ou pas. Le tout étant de les prévenir du nombre d’épisodes vus afin d’être honnête avec eux… 😉

  3. Trop de séries qui sortent : Au maximum, je me consacre 7 épisodes par semaine. Si je suis plusieurs séries, il y en aura un qui sera mis en pause et quand j’ai l’intention de voir la suite… merde j’ai oublié ! Et la flemme de revoir les premiers épisodes.

    • Ah oui effectivement, c’est une bonne raison. Le truc, c’est que je ne suis qu’une, voir 2 séries à la fois. Donc je n’avais pas pensé à ce problème.

  4. Si tu manges une tarte qui à la gout de merde, tu peux te permettre de dire « ça a un gout de merde ». Par contre si, tu ne peux pas dire « c’est de la merde ».
    Parce que c’est une tarte.
    Pas une merde.

    En fait, le truc c’est pas « regarde la série en entier avant d’en parler », c’est « ne parle pas de de ce que tu connais pas ». Parce qu’à partir du moment où tu peux repérer que ton interlocuteur n’a pas vu la série entier sans qu’il te le dise, y’a un problème.

  5. Très bon article. ^^ Pour ma part, j’arrête souvent une série pour la raison que tu as appelée « c’est moyen ». Je commence par curiosité et s’il n’y a pas le petit truc qui me rend accro, je finis par abandonner. C’est surtout vrai pour les séries que je suis au fil des traductions. Si je dois attendre une semaine ou plus pour avoir l’épisode suivant et que ça ne me plait pas plus que ça, au bout d’un moment j’oublie tout simplement de regarder la suite.
    Quant au débat sur le fait de critiquer une série qu’on n’a pas terminée, je suis comme toi. Ça ne me gêne pas d’écrire sur une moitié de série. Par contre, je passe du temps à expliquer pourquoi j’ai arrêté. Mes lecteurs savent donc que l’avis sera forcément incomplet.

  6. Je note que tu ne fais pas figurer la « qualité de l’animation » dans les critères.
    Je le note car pour ma part c’est assez paradoxal. Alors que je cite l’animation, tout comme la musique, dans les critères qu’on m’ont fait aimer ou non un anime, je suis d’accord avec toi : au final, même si l’animation est dégueulasse (je tempère, il y a des cas où…), je suis capable de suivre et même d’apprécier une série du moment.
    Il semble que tu sois dans le même cas. Bizarre quand on y pense…

    Sinon, pour simplifier, deux bonnes raisons qui en résument à elles-seules pas mal d’autres : j’ai abandonné parce que ce n’était pas trippant ou que je n’avais pas envie de connaître la suite.
    Et oui, j’ai adoré suivre tel anime, alors qu’objectivement je peine à lui trouver des qualités.

    Fouille bien dans les animes que tu as regardés et appréciés : es-tu certain (juré – craché) que tu ne trouveras pas quelques contre exemples à ta liste ?
    Mais on est Français ou pas: l’exception qui confirme la règle 🙂

  7. Contrairement à toi, Faust, je ne pense qu’il faille éviter de parler d’un titre sous prétexte que nous nous sommes arrêté en cours de route. Même si un anime constitue un ensemble, nous commençons logiquement par le début ; et si ce début est insuffisant pour donner envie de voir la suite, pourquoi ne pas en parler ? Au contraire, si nous devions attendre de voir un anime en entier pour avoir le « droit » de donner son avis, nous aurions majoritairement des critiques positives de gens qui ont suffisamment apprécié une série pour la voir en entier ; ou alors, ces personnes sont des masochistes.
    Il y a un principe simple qui s’appelle l’accroche, et qui a son importance. Si un titre n’arrive pas à accrocher le spectateur pour lui donner envie de découvrir la suite, cela n’est pas la faute du spectateur, mais bien du titre en question.

    • Amen !

      Contrairement à toi, Faust, je ne pense qu’il faille éviter de parler d’un titre sous prétexte que nous nous sommes arrêté en cours de route

      Bah en fait, je me suis peut être mal exprimé, parce que je parle régulièrement d’œuvres que j’ai abandonné.

  8. […] qui vaut absolument le coup d’être lu. Cette semaine, c’est un article du blog  de Faust – Mes 7 raisons d’abandonner un anime.  Il aborde donc un thème assez généraliste et personnel mais il ouvre à la discussion. […]

  9. Sympa cet article 🙂 Je me suis bien reconnue dans tes 7 bonnes raisons d’abandonner un anime.

    Étant d’une nature persévérante, au début je me forçait à regarder jusqu’au bout presque tout ce que je commençait, mais j’ai vite changé d’attitude. Trop de perte de temps !

    J’ai aussi arrêté Gintama parce que c’est pas drôle. Et des tas d’animes très bien parce que… je sais pas. Et je me dit que je vais m’y remettre parce que c’était super et je recommence depuis le début parce que je me souviens plus très bien et… j’arrête encore ! Et ça reste dans ma liste « en cours » pendent 1, 2 voire 3 ans.

    En revanche quand c’est le début qui est bien et la fin mauvaise je regarde jusqu’au bout et je m’énerve toute seule. (exemple durarara!, Otogizoushi… )

    Pour ce qui est de parler des animes qu’on n’a pas aimé alors qu’on en a regardé qu’un petit bout. Pourquoi pas ! Si ça peut permettre à d’autres de perdre du temps dans une série qui n’en vaut pas la peine.

    • « Étant d’une nature persévérante, au début je me forçait à regarder jusqu’au bout presque tout ce que je commençait, mais j’ai vite changé d’attitude. Trop de perte de temps ! »

      Ouais je faisais ça au début aussi. J’ai même maté les 64 épisodes de Shaman King, c’est dire…

      « Pour ce qui est de parler des animes qu’on n’a pas aimé alors qu’on en a regardé qu’un petit bout. Pourquoi pas ! Si ça peut permettre à d’autres de perdre du temps dans une série qui n’en vaut pas la peine. »

      Merci, je compte bien continuer 😉

  10. Je suis plutôt d’accord avec les raisons évoquées mais j’en ajouterais une (voire deux): le manque d’émotion/d’humanisme, et le manque d’empathie pour les personnages. Ce défaut est fréquent malheureusement, on trouve beaucoup de persos caricaturaux ou formatés mais qui sont en fait assez « vides », prévisibles et pas vraiment touchants. Alors que ce sont eux censés porter l’histoire…

    Sinon contrairement à toi, j’aime bien les séries « contemplatives »… quand c’est bien fichu, qu’il y a tout de même une émotion, un certain esthétisme et des persos un minimum attachants.

    (Pas vu l’anime de Aria, mais j’ai beaucoup aimé le manga :P)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s