Bilan anime mi-2012

D’habitude, je fais un bilan le 1er Janvier de chaque année. Mais depuis le début de 2012, j’enchaîne pas mal d’anime. Oh, certainement moins que la plupart de mes lecteurs, mais pour moi, je suis à un niveau de haute consommation, surtout après une année 2011 famélique…

Vous connaissez le principe, voici donc un bref avis sur les séries ou films vu cette année.

Hajime no Ippo, seconde saison : j’en ai déjà rapidement parlé ici à la fin de l’article. J’ai été vraiment déçu, après une première saison de qualité. À part le combat entre Date et Martinez, je ne retiens pas grand chose de positif, la plupart des adversaires étant sans grand intérêt. La palme revient au tout dernier combat de Takamura, le plus long et le plus chiant de toute la saga…

Hajime no Ippo – Mashiba vs Kimura : une OAV du niveau technique de la première saison. On retrouve les grands classiques du genre : un adversaire effrayant, un entrainement acharné, une technique découverte quasiment par hasard et un combat plein de nekketsu. Mais je n’ai jamais vraiment vibré dans ce combat, probablement à cause du personnage de Kimura qui, s’il est un bon sidekick, manque furieusement de charisme pour tenir le rôle principal…

Kurenai : si il fallait définir cette série par un mot, ce serait « moyen ». Les personnages sont moyens, l’histoire est moyenne. La seule raison pour laquelle je n’ai pas abandonné cet anime, c’est l’absence de défauts rédhibitoires. Ah et pour la très jolie meganekko de service qu’on voit trop peu…

Gunbuster : un anime que je ne peux décemment pas juger, mon aversion pour les méchas et pour le fan service étant trop importante. Un scénario qui m’a fait me poser beaucoup de questions

Wangan Midnight (abandonné après 16 épisodes) : j’espérais trouver le successeur d’Inital-D : raté. Oh la série n’est pas mauvaise en soi, mais elle souffre énormément de la comparaison qu’on est obligé de faire avec son aîné (même design, mêmes doubleurs, même style musical). Les dialogues techniques sont trop pointus pour moi, et quand les personnages s’essayent à des discussions psychologiques, c’est incompréhensible. Les courses sont également moins intéressantes, celle-ci se déroulant en ligne droite. Elles laissent du coup moins de place aux techniques de pilotage et plus aux réglages mécaniques…

Persona 4 The Animation : LA bonne surprise de ce début d’année. Étant un grand fan du jeu, j’avais un peu d’appréhension quand à l’adaptation de ce RPG. Mais le résultat est une réussite, notamment grâce au héros qui a une vraie personnalité. Ce n’était pas gagné, puisque celui-ci est « muet » dans le jeu, il ne fait qu’obéir au joueur. Mais dans cet anime, ils en ont fait un personnage drôle très réussi, très pince sans-rire…et ils n’ont pas hésité à rajouter des scènes comiques qui n’étaient pas présentes dans le jeu. Quel dommage que le budget ait été si faible, l’animation s’en ressent ainsi que le charadesign qui part régulièrement en freestyle…

La princesse et le pilote : un film sur des avions de guerre avec un chara design à la Sadamoto, ça avait tout pour me plaire. Le début est sympa, le héros pas trop relou…mais bon ça dégénère très vite dans le n’importe quoi avec des situations abracadabrantesques (notamment une course poursuite hallucinante où les méchants abandonnent la chasse sans raison). Je dis pas qu’une œuvre de fiction doit être réaliste…mais de là à facepalmer pendant 1 heure, il y a une marge…

Le Comte de Monte-Cristo (abandonné après 3 épisodes) : bon déjà c’est moche…alors oui c’est vrai, ce qu’ils ont essayé de faire avec les textures des cheveux et des vêtements c’est original…original mais moche donc. Ensuite, je ne me souvenais pas que dans l’œuvre originale le comte était un vampire. Les drosophiles me diront que ce n’est pas exactement ça, mais je suis désolé, un mec qui ressemble à un vampire et qui parle comme un vampire, c’est un vampire. Ah et une dernière chose : le héros est con. Mais vraiment très con. Enfin bref, j’ai pas du tout aimé…

Wasurenagumo : je n’attendais pas grand chose de cette courte OAV…et je n’ai pas eu grand chose. L’animation est correcte (quoique j’ai relevé 2-3 passages assez ratés, notamment lorsque les personnages courent) mais l’histoire m’a laissé de marbre. Il faut dire que les contes fantastiques japonais, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Quand à la fin, je la trouve totalement horrible…

Porco Rosso : un grand classique que je voulais voir depuis longtemps. C’est mignon, sympa, frais…mais j’ai l’impression que ce film cible un public plutôt jeune dont je ne fais plus partie depuis bien longtemps. Du coup, j’ai jamais été vraiment emballé, entraîné dans l’histoire. Mention tout de même à Jean Reno qui livre ici un doublage très convaincant…

Carnival Phantasm : ces petites OAV ciblent principalement les fans de Type Moon dont je ne fais pas partie. Pourtant, j’ai trouvé cela très drôle et je me suis surpris à comprendre pas mal de références (certainement du au temps que j’ai passé sur le Type-Moon wiki). Alors bien sûr, c’est très inégal du au format de plusieurs petits arcs indépendants les un des autres. Mais certaines parties m’ont vraiment faites rire, notamment ce génial épisode de la course automobile (je dois remonter à School Rumble pour trouver quelque chose qui m’ait autant fait marrer). J’aurais signé pour quelques épisodes de plus sans hésiter…

Nazo no Kanojo X (série en cours) : une comédie romantique type lycée relativement classique. Du fan service à gogo, des personnages hésitants, une relation qui avance à la vitesse d’un escargot, bref rien de bien excitant. Alors pourquoi je regarde ça ? Pour 2 raisons : ces ado ont une libido « normale » et ils communiquent entre-eux. Ce sont deux choses totalement basiques et pourtant absente de la plupart des animes de ce genre. Pas de quoi s’extasier donc, juste quelques « originalités » à souligner…

Fate Zero (série en cours) : Fate/stay night m’avait ennuyé au possible et c’est presque la même chose pour cette préquelle. On y retrouve en effet les mêmes défauts, à savoir des dialogues soporifiques et des combats décevants. En fait, c’est un peu toujours la même chose avec Type-Moon : je trouve l’univers excellent, les œuvres qui en sont tirées nettement moins. FZ à quand même l’avantage sur FSN d’avoir quelques personnages intéressants comme Kayneth, Kiristugu ou Kotomine. Bizarrement, l’absence de Shirou ne m’a pas déplu…Ah et Saber apparait moins, donc parle moins…et ça c’est que du positif.

 

Si j’ai regardé beaucoup d’animes, on ne peut pas dire que j’ai été vraiment marqué par la plupart d’entre eux. En fait, je dirais que la majorité de ce que j’ai vu était moyen. Pourtant, je ne désespère pas et je vais continuer de suivre ce rythme de visionnage, espérant trouver la perle rare…J’ai quand même considérablement abaissé mon niveau d’exigence moi…

Publicités

Une Réponse

  1. Ça ne me surprend pas que tu n’es pas aimé Monté Cristo ^^’

    Personnellement j’ai adoré car je suis bien rentré dans le trip visuel et scénaristique. Je pense cependant que ça a mal vieilli (surtout la 3D à mon avis) et que je serai sans doute plus sévère si je le visionnais maintenant. Mais à l’époque j’ai bien accroché…

    Fate Zero… Pas du tout motivé. J’ai fait l’effort de matter le film qui m’a permis de mieux apprécié la 1ère série, je préfère rester sur cette note positive :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s