Battle Moon Wars : save me Phantasmoon !

Je me rends compte que j’ai créé une catégorie « jeux vidéo » qui ne comporte qu’un seul billet et qui date du mois d’Août ! Pour remédier à cela, j’ai pensé vous parler de Persona 3, de Melty Blood ou de TF2. Mais finalement, c’est un petit doujin game (mais très connu dans le milieu des jeux amateurs ) qui va avoir l’honneur de ce billet. Un doujin au nom très classe : Battle Moon Wars !

Il s’agit un tactical RPG, autrement dit un jeu qui alterne une séquence de combat où  ses personnages affrontent ceux de l’IA et des scènes de dialogue qui permettent de développer une histoire. Sachez par exemple que l’excellent Valkyria Chronicles sorti sur PS3 appartient à ce genre.

Mais ce qui fait la spécificité et l’intérêt de ce jeu c’est qu’il reprend de nombreux personnages de l’univers de Type Moon. Vous pourrez donc voir des têtes connues appartenant au casting de Tsukihime, Fate/stay night, Melty Blood et Kara no Kyoukai. Et là c’est que du plaisir !

Voir combattre côte à côte Saber et Ciel, Tohsaka qui discute avec Shiki, Nero menacer Lancer, ça n’a pas de prix ! Le mieux étant que toute cette petite bande se retrouve au manoir des Tohno : on a peu l’impression de voir une dream team de choc. Et ça tombe bien, car c’est le gros bordel à Misaki City !

Bon point : les 2 nouveaux persos ne sont pas relous

En effet, tous les enfoirés qui ont succombé lors des précédentes aventures de nos héros ont ressuscité ! Nero, SHIKI, Roa, Caster sont de retour pour nous jouer un mauvais tour ! De plus, certains anciens « gentils » se retrouvent, qu’il l’aient choisi ou pas, à leurs côtés : il faudra donc aussi tataner Archer, Satsuki et Rider. Enfin bref, ça permet d’envoyer du gros !

Mais comment parler de Battle Moon Wars sans évoquer LE perso le plus charismatique du jeu, celui dont on attend chaque intervention avec impatience : Phantasmoon ! Derrière ce pseudo, se trouve la délicieuse Arcueid. Celle-ci, après avoir vu un film de magica girls avec Shiki, a décidé de se créer son propre personnage. Et elle y croie à fond ! Elle se balade donc dans toute la ville, accompagnée de sa fidèle Ren, dans une tenue plutôt légère, aidant les infortunées passants qui se font agresser par des vampires toujours plus nombreux. À noter que lorsque des ailes poussent sur ses chaussures, on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec Sakura. Bien sûr, comme il s’agit de la princesse des Originels, elle est un des persos les plus puissants du jeu. Et last but not least, son thème original est très bon. Bref, tous les fans d’Arcueid ne peuvent qu’apprécier (j’en connais un qui vient de foncer direct télécharger le jeu)

Venons en maintenant au gameplay. Sachez tout d’abord que vous ne pourrez pas choisir vos personnages au début d’une bataille. Ce n’est pas un mal bande de feignants, ça vous forcera à tous les booster et à ne pas en privilégier un plutôt qu’un autre.

Chaque personnage a 4 capacités : se déplacer, attaquer, utiliser ses pouvoirs ou utiliser un objet.

– gérer l’espace entre vous et vos ennemis est primordial. Certains personnages ne peuvent lancer que des attaques à courte portée (comme Takumi ou Saber). D’autres au contraire, comme Akiha, ne peuvent attaquer leur adversaire qu’à partir d’une certaine distance. C’est donc à vous de faire en sorte que vous puissiez attaquer votre ennemi sans que l’adverse ne se produise.

– bien évidemment chaque personnage a une attaque qui lui est propre. Au début d’un combat, vous n’aurez pas le choix, une seule attaque est disponible. Mais au fil des rounds, d’autres beaucoup plus puissantes seront débloquées. À vous de voir si vous voulez réserver le noble phantasm de Saber pour le boss, quitte à crever face à un sous-fifre que vous n’aurez pas tué du premier coup.

– utiliser des pouvoirs permet, selon le nombre de spirit points, de se soigner soi-même ou un autre personnage, d’augmenter sa défense, son esquive, sa capacité de toucher, son expérience gagnée etc…Inutile de préciser que là aussi, chaque personnage a des capacités différentes.

– les objets permettent quand à eux d’augmenter ses points de vie, de spirit,d’endurance  etc…enfin bref, ce que tout bon objet de RPG fait.

Bien sûr, il y a de nombreuses capacités spéciales propres à certains personnages que je ne vais pas détailler ici. Juste pour l’exemple, une des « attaques » de Kohaku permet d’augmenter la défense ou l’attaque de ses alliés.

Screen représentant la phase tactique. Les cases bleues représentent les possibilités de déplacement de Kohaku.

Sachez pour finir que les attitudes et les capacités des personnages respectent parfaitement l’univers de Type Moon. Kohaku, Hisui et Ren sont plus utiles en soutien qu’en attaque. Les noble phantasm sont hyper puissants. Arcueid a la classe et Tohsaka ne sert pas à grand chose…hmm, vous m’aurez compris quoi…

Un jeu sympa, bien dessiné avec un gameplay de qualité, pas mal d’humour, vous devriez normalement déjà être en train de tapoter « Battle Moon Wars » sur Google ! Ah, et ne tapez pas les initiales BMW, vous tomberiez sur tout autre chose (comme pour Panty & Stocking with Gaterbelt, j’imagine la tronche de certains otak’ qui ont eu des surprises…)

PS : ce jeu connaît 3 suites…pour le moment.

Une scène de dialogue dont a rêvé tout fan de Type Moon.

Publicités

5 Réponses

  1. Merci Panzer, ça détend comme jeu. Akiha est réellement bonne, sa défense super bonne et contre certains boss, elle n’a aucun dommage.

  2. Oui, Akiha fait partie de ces persos qui font la différence en fin de combat , tout comme Phantasmoon, Takumi ou Saber.

    Par contre, il y en a quelques un qui vont pas piger pourquoi tu m’appelles Panzer ^^

  3. je suis juste habitué de voir Panzerfaust. Akiha,déjà qu’elle perd pas beaucoup de vie et elle peut éviter ou bloquer presque tout.

  4. Un texte sur Battle Moon Wars Shirogane sans les termes Super, Robot et Taisen, belle performance 😉

    Jeu très sympathique pour les fans de Type-Moon, un peu léger en tant que tactical mais pas grave le fanboyisme compense plus que largement. Par contre je regrette que les originaux soient si à coté de la plaque, ils sont trop technologique pour l’univers de Type-Moon, des magiciens ou autres utilisateurs de surnaturel auraient été plus intéressants.

  5. Je n’ai pas évoqué SRT parce que pour dire vrai, je n’ai jamais joué à cette série de jeux. Et du coup, ressortir une info que j’avais trouvé sur wiki, ça le faisait moyen… 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s