Gunsmith Cats : jolies poupées, gros flingues et supercars.

 

Vous pensez que les voitures électriques représentent l’avenir des moyens de transport ? Vous êtes convaincu que le second amendement de la constitution américaine est une horreur sans nom ? Qu’est ce que vous foutez sur mon blog, bande de bobos dégénérés, foutez-moi le camp ! Ici, on va parler d’un manga, d’un vrai, pas un truc pour les petits garçons : Gunsmith Cats que ça s’appelle !

Commençons par le synopsis : Rally Vincent est une chasseuse de prime qui……oh putain ! La fille s’appelle Rally Vincent ! RALLY VINCENT ! C’est pas le nom le plus cool que vous avez jamais vu ! Et son équipière s’appelle Minnie Mey ! Et le personnage masculin s’appelle Bean Bandit ! BEAN BANDIT ! Qu’est ce qu’on s’en branle du synopsis, avec des persos aux noms aussi classes, vous devriez même plus être devant votre écran, vous êtes surement en train de courir acheter le manga, si c’était pas déjà fait !

Kenichi Sonoda aime 3 choses dans la vie : les filles, les flingues et les voitures. En somme, c’est un mec bien. Et comme le gars est en plus futé, il a la bonne idée de délocaliser l’intégralité de l’action de Gunsmith Cats aux States, un pays où les 3 plaisirs cités sont rois ! L’action se déroule donc à Chicago. L’ensemble des décors est d’ailleurs très bien représenté : le centre ville avec ses gratte-ciels scintillants, les quartiers pauvres bien craignos, les banlieues chics, et de grandes autoroutes constamment désertes (c’est mieux pour les courses poursuites)…Bref, l’immersion est totale, d’autant plus que toutes les minorités composant la société américaine sont présentes dans ce manga.

On retrouve également le réalisme au niveau des armes à feu. Ces dernières sont photo-réalistes et on y apprend  pas mal de choses : le prix de vente d’un Glock, la puissance d’un Desert Eagle, quel genre de flingue bon marché utilise les dealers, quelle est la différence entre un pistolet original et une copie…Même si vous n’êtes pas fan d’armes à feu, un tel souci du détail ne peut que vous plaire. C’est tellement bien quand un mangaka se renseigne un minimum sur le sujet qu’il traite.

Si vous pensez tout connaitre des courses de voitures parce que vous avez vu Inital-D, détrompez vous. Des sportives japonaises dérapant joyeusement sur des routes  sinueuses sont ici remplacées par de grosses américaines des années 60-70 roulant plein gaz sur de grands axes autoroutiers. Chaque voiture est parfaitement décrite en terme de puissance, d’adhérence etc…Par contre, certaines cascades sont vraiment trop tirées par les cheveux : la voiture de Rally dérape, va percuter une petite fille, mais l’héroine fait passer celle-ci à travers l’habitacle en ouvrant les portières, avant de gentiment la reposer de l’autre côté…le tout à 100 km/h bien sûr…

 

J’ai parlé des flingues, des caisses…y en a un paquet qui doit se demander « bon quand est ce qu’il nous parle des jolies poupées ? » Ça vient, ça vient. Et à ce niveau là, vous allez être gâtés ! Qu’est que je vous sers ? Une indienne à la peau mate, un peu garçon manqué ? Une lolita blonde avide de sexe ? Une fille des rues franchement mignonne ? Ou une BCBG à lunettes ? A moins que vous ne craquiez sur Goldie, une dominatrice lesbienne ?

Mais ne vous inquiétez pas les filles, il y a aussi des beaux mecs. Bean Bandit est le symbole de virilité : il est grand, fort comme un turc, possède une pléthore de voitures de sport et, cerise sur le gâteau, il se bat avec des couteaux ! Un vrai héros américain comme on n’en fait plus depuis  Steven Seagal. Dans un autre genre il y a Ken, l’expert en explosive nippon. A ce sujet, c’est d’ailleurs drôle que le seul japonais de l’histoire soit un pédophile notoire (sa relation avec Minnie Mey est franchement malsaine).

Il  y  a un point commun entre ces persos : ils ont TOUS un caractère bien trempé ! Pas de charisme d’huître, pas de faire valoir. Ils ont tous une histoire et une personnalité propre. Du coup, les interactions entre toutes ces fortes têtes apportent pas mal de piment. On s’engueule, on se réconcilie, on négocie (surtout sur les partages des primes).  Bref, tout est question de compromis, on est pas là pour se balader gaiement main dans la main en combattant le maaaaal (sur de nombreux points, Rally et Mey ne respectent d’ailleurs pas la loi)

 

Mixant de grosses scènes d’action, des persos badass et un documentaire sur les armes et voitures de sport, Kenichi Sonada nous livre là un petit chef d’œuvre de nervosité. De par son originalité, Gunsmith Cats me paraît vraiment être incontournable.

Une suite aux 8 tomes originaux est actuellement en cours de parution : Gunsmith Cats Burst. Je compte bien me la procurer mais ce serait bien si un de mes lecteurs pouvait me dire ce qu’il en pense (sans spoiler bien sûr)

 

Publicités

8 Réponses

  1. Alors les filles, pas d’incompatibilité a priori (doux euphémisme), les flingues je sais pas, même à l’armée j’ai réussi à y échapper, par contre les bagnoles, gros point noir (« eau écarlate efface les points noirs » mais TA GUEULE on t’as sonné Kevin?).

    Les seules bagnoles qui me font rêver son pilotées par Steve Mcqueen, à condition que Steve Mcqueen, ce soit moi, vu que lui et moi on est les deux mecs les plus COOL de la Terre.

    Sinon, les bagnoles, c’est caca. Je ne sais pas. La seule prononciation du mot « ouâtûure » provoque chez moi un réflexe narcolepsique à l’instar de concepts similaires : bricolage (RRRRR-ZZZZZ), football (même chose + BEUAAARGLLL), impôts (cherchez pas)
    BREF, si il y a assez de FILLES pour compenser, je jetterai un coup d’oeil, sinon GARE !

    le bobo (devenu bonobo pour l’occasion) pourrait bien sortir son AK-47…
    😉

    (je crois bien que j’ai tapé à peu près n’importe quoi…. oh, WTF…)

  2. Je suis parfaitement d’accord avec toi : Gunsmith Cats est un manga qui mérite vraiment d’être incontournable ! Raaaaaaaaaaaaaalllllyyyyyyyyyyyyyyyyyy kyaaaaaaaaaah !

    /me est un gros fanboy

  3. Mackie : il y a quelques cases où on nous décrit les voitures mais globalement, les gunfights prennent une place plus importante. Donc, je crois que oui, tu peux tester.

    Tinky : ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à avoir placé Rally dans mon Top 8 des persos féminins (aka « Anime harem »)

  4. rally c’est son surnom !
    son vrai prénom c’est Irene !
    c’est bien moins classe.
    Cats Burst n’est pas fini en France ? il me semblait que tous les tomes étaient sortis.

  5. Je sais que c’est un surnom mais on s’en cague, c’est comme Johnny, on l’appelle Johnny mais en fait c’est Jean-Philippe !

    Et non, seul 4 tomes sont sortis en France contre 8 au Japon (après c’est toujours le bordel par rapport au découpage)
    Mais je sais que le 5 sortira en Juillet 2011 :
    http://www.glenatmanga.com/gunsmith-cats-burst-04-9782723458146.htm
    C’est monsieur Manga de son prénom Glénat (nettement moins cool comme nom) qui le dit !

  6. Tiens, un manga que j’avais trouvé rigolo plus petit mais que je n’ai jamais pris la peine d’acheter ni rien. A l’occasion, ptêt…

    Je me souviens aussi que la Rally se retrouve assez souvent à poil, mais ça doit être l’influence de ma prime jeunesse. Après, je ne trouvais pas le dessin des persos magnifiques. ‘fin bref.

  7. Bah c’est vrai qu’il y a un paradoxe : pas mal de perso se retrouvent à un moment ou un autre nu et pourtant Sonoda a beaucoup de mal à dessiner les seins (véridique!)

  8. ça y est, je m’y suis mis, et je te dois hommage : OUI, Gunsmith Cats est une tuerie (dans tous les sens du terme) et j’y ai MÊME adoré les bagnoles ! mon petit compte-rendu ici : http://chroniques-d-un-newbie.over-blog.com/article-retour-aux-basiques-des-filles-et-des-flingues-plein-78789135.html

    merci pour la découverte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s